SQL pour oracle

Description

Le langage SQL (Structured Query Language) est un élément incontournable lorsque l'on aborde la manipulation des données d'une base ORACLE. Il permet à la fois de générer les données, de les modifier, et de les extraire de la base en utilisant un langage proche de l'anglais quotidien sans véritablement programmer. C'est une des raisons du succès du SQL. Il est également important de comprendre l'origine des données, les liens entre elles, et comment Oracle nous propose d'extraire les données tout en sécurisant et permettant leur accès à plusieurs utilisateurs en même temps.

Comprendre l'origine des données et les liens entre elles (modèle relationnel)

Savoir créer des données avec le langage SQL (table) 

Comprendre l'impact des types de données

> Savoir mettre à jour les données d'une base Oracle (insert, update, delete) en SQL

> Savoir extraire les données d'une base ORACLE avec le SQL (select, where, like, ...)

> Savoir écrire des requêtes SQL complexes (jointure, union, tri, ...) 

> Comprendre la sécurité des données (grant, revoke) 

> Comprendre la problématique des accès concurrents (verrou) 

> Comprendre le principe de transaction (commit, rollback)


> Développeur,

> Utilisateur d'une base Oracle

> Connaissance générale en Informatique

Conception et création d'une base ORACLE

Concevoir une base de données

En quoi consiste la démarche de conception d'une base de données ?
Vocabulaire et concepts (modèles relationnel et conceptuel)
A l'origine le MCD (Modèle Conceptuel de Données)
Règles de passage du MCD au MLD (Modèle Logique de Données)
Exemples de modèle de base mal conçue

La base de données pour le développeur SQL

Du MLD au MPD (Modèle Physique de Données)
Que deviennent les relations entre les données (contraintes d'intégrité) ?
Principes des clés primaires et étrangères (primary key, foreign key).
Des données d'applications différentes dans une même base (schémas) ?
Disposer d'informations sur la base (dictionnaire de données)

TRAVAUX PRATIQUES

L'environnement utilisateur

SQL*Plus et SQL DeveloperQue signifie le « Plus » dans SQL*Plus ?
Se connecter à une base Oracle
Quelques problèmes classiques (tnsnames.ora, base arrêtée, listener, ...)
Utiliser efficacement le buffer des commandes
Premières commandes SQL
Mise en forme des résultats
Stocker les résultats dans un fichier (spool)
Faire des scripts interactifs (accept, define)
Prise en main de SQL Developer
Retrouver des informations du dictionnaire de données (tables, contraintes, etc.) 


TRAVAUX PRATIQUES

Le langage SQL pour gérer le contenu d'une base

Créer le schéma d'une base de données

Création des tables (create table)
Modification du schéma des tables (alter, drop)
Protéger la cohérence des données avec les contraintes d'intégrité (primary key, foreign key, uniq)
Les contraintes de valeurs (not null, check)
Règles de nommage des contraintes d'intégrité
Retrouver les informations dans le dictionnaire de données

Mettre à jour les données

Insérer des données (insert)
Modifier leurs valeurs (update)
Supprimer des données (delete)
Fusionner les données entre deux tables sans écrasement (merge)

TRAVAUX PRATIQUES

Le langage SQL pour extraire les données

Premières requêtes SQL pour interroger la base

Structure générale (select ... from .... where ...)
Vocabulaire associé (sélections, projection, restrictions)
La gestion de la valeur NULL
Trier les données
Utiliser des alias pour simplifier les requêtes
Obtenir les données de plusieurs tables (jointure)
Utiliser des fonctions de groupe (count, sum, avg, ...)
Regrouper les données (group by) et les filtrer (having)

TRAVAUX PRATIQUES

Requêtes ensemblistes

Les opérateurs ensemblistes (union, intersection, différence).
Les requêtes imbriquées (opérateurs IN, EXISTS).

TRAVAUX PRATIQUES

Les fonctions

Manipulations de chaînes de caractères (upper, lower, substr, instr, replace, ...)
Fonctions numériques (abs, round, trunc, ceil, ...)
Gestion du temps (next_day, add_mont, months_between, ...)
Fonctions de conversion (to_char, to_date, cast, ...)

TRAVAUX PRATIQUES

Sensibilisation aux performances des requêtes.

Plusieurs façons d'écrire une même requête
Comment Oracle analyse une requête ?
Présentation des possibilités pour modifier les performances (statistiques, règles, ...)
Principes des index
Cas des clusters.

Les objets de schéma

Elements du quotidien autres que les tables

Séquences et auto-incrementation (12c)
Intérêt des vues (view)
Exploiter les vues du dictionnaires de données
Présentation du PL/SQL (procédures, fonctions, packages et triggers).

TRAVAUX PRATIQUES

La notion de schéma, et la gestion des droits.

Regrouper les données dans un schéma.
Qu'est-ce qu'un utilisateur pour Oracle ?
La gestion des autorisations (grant, revoke)

TRAVAUX PRATIQUES

La notion de transaction

Qu'est-ce qu'une transaction ?
Les « garanties » d'ORACLE par rapport aux données
Les instructions COMMIT, ROLLBACK et SAVEPOINT.
La gestion des accès concurrents (verrou)
Exemples de blocages en SQL
Exemple de transaction trop volumineuse (rollback segment)

 

  • Durée : 3 jour(s)
  • Prix : Sur demande
  • Réf : ORA006
  • Inscription

Soyez informé par email quand une nouvelle session est disponible